Avis sur le lubrifiant organique à base d’huile Yes

Lors de notre dernier passage chez Lovely Sins, lors de l’achat du Twin Orb, nous avons reçu deux dosettes échantillon de lubrifiant Yes à base d’huile. Vu l’avis positif que j’ai formulé sur le Yes à l’eau, nos amis de la Rue des Dames Blanches ont voulu savoir si la version à l’huile récolterait autant d’éloges que celle à l’eau. Et, bon, je vous spoil déjà la fin de mon avis: en fait, non.

O125C

Composition

Comme le Yes à base d’eau, le Yes à base d’huile est composé d’ingrédient naturels :

  • Huile de Prunus dulcis (amande) *,
  • Beurre de Butyrospermum parkii (karité) *,
  • Huile de graines de Helianthus annuus (tournesol) *,
  • Beurre de graines de Theobroma cacao (cacaoyer) *,
  • Cera alba (cire d’abeille)*,
  • Tocophérols naturels (Vitamine E).

(les * indiquent des produits bio)

J’ai laissé les noms scientifiques pour ceux qui aiment les mots difficiles à prononcer. Tous ça sent bon le produit naturel à première vue.

Conditionnement

Pareil que pour la version à l’eau : en flacon de 25ml, 75ml et 125ml. Il ne semble pas qu’il y ait d’applicateur pour la version huile. Par contre, il existe une version goût vanille…

Goût vanille en 75ml

Goût vanille en 75ml

Vu que nous n’avons testé que les dosettes, je ne sais pas dire si le capuchon est plus ou moins pratique que le Yes à l’eau. Vu la texture, j’imagine que ça doit être pire mais je ne peux pas me prononcer. Ce qui m’amène donc à la texture.

Texture

La texture à la sortie de la dosette fait penser à de l’huile de friture usagée : c’est blanc, gélatineux et gras, pas très glamour en somme. Une fois réchauffé entre les doigts, ça ressemble toujours à de l’huile de friture mais non usagée cette fois, même texture mais incolore, c’est déjà plus sexy.

Odeur/goût

L’odeur est plutôt neutre. Point de vue goût par contre, ça a quand même un fort goût d’huile. Beurk!

Vu la composition du produit, on ne doute pas de sa comestibilité mais la version au goût vanille doit surement être plus adaptée à un usage orale que cette version-ci, en ce qui nous concerne.

Sensation

Nous avons testé ce produit pour la première fois dans le cadre d’un massage… très localisé… pratiqué par Madame Toucoquin… sur une partie bien précise de mon anatomie… ouais, enfin, une branlette quoi…

Premier constat lors de l’application du produit sur mon engin : ce n’est pas froid! J’ai l’habitude de sursauter au contact du lubrifiant à base d’eau et là, rien, la température est la même que celle des mains de ma chérie. C’est un avantage non négligeable sur les lubrifiants water based, dommage que ce soit le seul…

Point de vue glisse, c’est correct. Il nous a semblé que cela glissait moins bien qu’avec le Yes à l’eau mais par contre, ça glisse plus longtemps.

Nous avons réalisé notre deuxième test (et dernier vu que nous n’avions que 2 dosettes) lors d’une pénétration vaginale, précédée par un massage très localisé sur le sexe de Madame. Même constat que plus haut : ce n’est pas froid, ça glisse moins bien que le Yes à l’eau mais ça glisse plus longtemps. Nous avons trouvé que les caresses sur les parties intimes de Madame Toucoquin étaient moins agréables qu’avec la version à l’eau, ce qui est également le cas pour ce qui est de la pénétration, même si ça rentre comme dans du beurre (voilà, je l’ai placé).
Par contre, je ne sais pas si c’était à cause du lubrifiant, à cause du fait que c’était le matin, à cause des 4 trappistes de la veille ou à cause de tout cela réuni mais j’ai trouvé que mes sensations étaient diminuées, comme si mon sexe était légèrement anesthésié. Mes excès de la veille sont plus que probablement en cause ici mais comme ça ne m’était jamais arrivé avant, je n’exclus pas la possibilité que cela venait du lubrifiant… si quelqu’un a un témoignage similaire à apporter, je suis preneur!

Conclusion

Je pense que nous n’aimons pas les lubrifiants à base d’huile. Du coup, il est difficile de donner un avis réellement objectif sur ce produit. Mais je pense qu’il s’agit d’un bon produit. Enfin, je crois.

En tous cas, si j’avais le choix entre le Yes à base d’huile et un baril d’Ariel, je pendrais la réponse D. Sans hésiter.

Publicités