BIOglide anal de JOYDIVISION

bioglide-anal-lubrifiant[1]– Bon, c’coup-ci va falloir le pondre cet article sur le BIOglide anal de JOYDIVISION (non, rien à voir avec Love will tear us apart), je l’avais prévu pour début avril et on est déjà à la fin du mois!
– Ha ben oui, y serait temps… Hé mais attends, c’est du direct là? Tu comptes encore le faire sous forme de dialogue ton article? T’es sûr que tes lecteurs aiment ça?
– Bha, je leur ai demandé leur avis la dernière fois et j’ai eu aucune réponse, « Qui ne dit mot consens », non?
– C’est vrai…
– En plus, c’est super marrant : si je veux, je peux dire que je parle avec la voix de Sylvester Stallone et toi avec la voix de Shirley (de Shirley et Dino)* et ils sont obligés de lire avec leurs voix, écoute ça : pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre!
– Huhu.
– ADRIENNE!
– …
– LA LOI, C’EST MOI!
– Oui mais…
– ET L’ORDRE!
– Oui ben ça va, j’ai compris!
– Haha, t’es trop drôle avec la voix de Shirley!
– Hé mais j’ai pas dit que je voulais bien parler avec cette voix-là moi!
– Ha ben t’as pas le choix, j’ai tous pouvoirs dans mon article!
– Mais j’ai pas env… Mais arrête-euh!
– Haha, trop marrant.
– Pfff…
– Bon ok, redevenons sérieux. Le Bioglide anal on en pense quoi?
– T’as même pas dit qui c’est qui nous l’avait envoyé.
– Ha oui, c’est vrai! C’est qui déjà?
– Ben c’est LilouPlaisir, tu retiens rien hein…
– Ha oui, juste. Bon, et du coup, on en pense quoi?
– Ho ben, à part le fait qu’il est bio et vegan, ce qui est plutôt une bonne chose, il glisse plutôt bien, il dure longtemps et en plus, contrairement à d’autres lubrifiants à la glycérine, je n’ai pas eu de sensation désagréable de chaleur
– Mais?
– Mais quoi?
– Ben les points négatifs…
– Ha, ben il colle pas mal après usage, du coup, obligé de nettoyer à l’eau. Mais c’est le seul gros point négatif, il sent un peu et je n’en ferais pas mon quatre-heure niveau goût mais rien de bien méchant.
– C’est tout?
– Ben ouais, t’as des trucs à ajouter?
– Ben non…
– C’est bon alors?
– Ben, c’est un peu court, non?
– Ha oui ça, mais si t’avais pris moins de temps avec tes conneries, on aurait plus de temps pour en parler, du coup j’abrège…
– Bon… Ok. Voilà alors. Merci à notre partenaire pour l’envoi et à la prochaine pour d’autres tests…

– Dis, tu crois que ça va leur plaire aux lecteurs qu’on abrège autant le test en lui-même?
– Je sais pas moi, t’es sûr que t’en as encore des lecteurs au moins?
– Ben…
– Hé puis, tu l’as dit tantôt : si ils sont pas contents, ils n’ont qu’à le dire!
– C’est vrai…
– Allez, publie ça et qu’on en parle plus!
– Voilà.

* à ce moment-là de l’article, je me tape l’intégrale de Shirley & Dino mais ça, j’ai coupé parce que sinon, c’était trop long hein…

Publicités