La rubrique C.U.L. n°10

M’sieurs dames, bonjour!

Aujourd’hui, dans la rubrique Comme Un Lundi, je vous parlerai (encore) d’un projet en crowdfunding et d’une campagne de sensibilisation bien fun.

Le projet Lovely

Le Lovely est un anneau pénien vibrant qui surfe sur la mode du « quantified self », cette manie de plus en plus prisée de vouloir mesurer ses données personnelles telles que les km parcourus en trottinettes et les calories perdues ce faisant ou le nombre d’heures passées à roupiller. Je suppose que vous connaissez tous ces montres connectées qui permettent de vous renseigner sur l’intensité de vos exercices et sur la qualité de votre sommeil. Ici, ce sont vos ébats qui seront mesurés grâce au Lovely. Au programme : calories brûlées, durée du coït et nombre de « mouvements ». Rien en ce qui concerne la qualité du dodo post-coïtal qui, selon moi, est pourtant bien souvent des plus réparateurs (mais bien trop court la plupart du temps). C’est dommage…
A côté de ça, l’application fournie avec le Lovely donne des suggestions personnalisées et des idées de positions sexuelles basées sur vos préférences. Pas mal…

Pour tout vous dire, je vous avoue que ce projet me rend plutôt perplexe, je ne vois pas un grand intérêt dans le fait de savoir que ma dernière partie de jambes en l’air m’a permis d’éliminer l’équivalent d’une demi Chimay Bleue ou que je donne des coups de hanches à la même vitesse que la machine qui met les capsules sur les bouteilles de Jupiler. Mais j’imagine qu’il y a un public pour ça…
En tous cas, j’espère que la partie purement technique de l’anneau vibrant est performante et que ça vibre pour du vrai!

C’est moi ou il a l’air plutôt étroit cet anneau?

Le sida

Voilà une campagne de AIDES.org, je vous laisse regarder si vous ne l’avez pas encore vue.

Je n’ai pas de commentaire à faire si ce n’est que je trouve ça super intelligent. N’hésitez pas à consulter la page de la campagne et à partager!

Voilà, c’est tout pour cette semaine, à la prochaine!

Publicités

La rubrique C.U.M. n°7

Bonjour à tous! Vous avez passé un bon week-end prolongé? Moi aussi! On dit merci qui? Merci le Saint Esprit! Ouais parce que j’ai été voir sur wikipédia et la pentecôte, ça n’a rien à voir avec le cyclimse comme je le pensais… Ben oui : pente, côte, ça aurait pu, non? Bref, du coup, vu que c’était férié hier, la semaine commence un mardi, d’où le C.U.M. : Comme un Mardi. Et comme CUM, en anglais, ça veut dire jouir, je vais vous parler d’un outil qui sert justement à ça. Oui, vous l’avez deviné, je vais (encore) vous parler d’un sextoy! En même temps, c’est un peu un des sujets principaux du site, vous vous doutiez bien que j’allais pas parler de la dernière glace de chez Ben & Jerry’s… Enfin si mais après, j’y reviendrai…

Le Crescendo

En fait, je dois vous avouer que jusqu’à ce matin, je ne savais pas du tout de quoi j’allais vous parler aujourd’hui. Heureusement, je suis tombé par hasard sur le compte twitter d’un projet actuellement en crowdfunding : le Crescendo. Alors, pour vous expliquer vite fait, le Crescendo est (sera?) un jouet vibrant ayant la particularité d’être flexible et de pouvoir prendre la forme que vous souhaitez (dans une certaine limite quand même). Il sera équipé de 6 moteurs et sera programmable via une application pour smartphone appelée MysteryApp (qui devrait être dispo sur Android). Il sera rechargeable via son chargeur à induction compatible avec la technologie QI (et ça, c’est cool!). Allez, je vous met la vidéo de présentation : https://youtu.be/z03nQeh6_fY Je sais pas vous mais moi, j’ai bien envie de le tester ce joujou (même si je suis pas sur qu’il soit très adapté pour la pénétration anale)! En tous cas, ils ne sont pas loin de la somme nécessaire et il leur reste 19 jours, ça parait bien parti.

Et pour terminer cette rubrique C.U.M.

Dites, c’est moi ou cette vidéo est bourrée d’allusions sexuelles à peine dissimulées?

Allez, bonne semaine à vous!