Loki de Lelo : présentation et premier avis

LeloAprès de longs mois sans en parler (ni pratiquer d’ailleurs), je vais aborder aujourd’hui le sujet du plaisir anal masculin puisque je vais vous présenter le nouveau vibromasseur anal de Lelo : le Loki.

Encore merci à Lelo de m’avoir fait parvenir un exemplaire du Loki pour ce test.

Présentation du Loki de Lelo

Le Loki est donc un vibromasseur spécifiquement pensé pour le plaisir anal et plus particulièrement pour la stimulation de la prostate. Au premier coup d’oeil, je me suis dit qu’ils avaient juste ajouté un frein au Mona mais en fait, la forme est différente : le Mona offre un profil rond et lisse et le Loki présente de légères arêtes sur son pourtour. Mais ça, si j’avais mieux regardé les photos, je l’aurais vu…

LELO_Femme-Homme_LOKI_product_federal-blue_2x
Par contre, ce qui m’a étonné, c’est que le Loki, sorti bien après les Mona et Ina Wave, n’utilise pas le même design tout en silicone de ces derniers mais utilise encore une coque en PVC au niveau de la poignée et des boutons comme le faisait les anciens Mona et Ina « d’ancienne génération ». Sur le coup, je me suis dit qu’il s’agissait d’un produit plus vieux qu’ils gardaient dans leur cartons en attendant le bon moment pour le sortir car le marché des masseurs prostatiques n’était pas assez juteux pour eux. Et puis, il y a quelques jours (semaines? ça passe si vite que ça?), Lelo a sorti *roulement de tambours* le Loki Wave! Le même donc mais avec le système WaveMotion qui donne le fameux mouvement « viens par ici« . Pas top comme timing, enfin, pour le consommateur quoi. Moi je m’en fous, j’ai pas payé le mien mais j’imagine le gars qui s’est acheté le Loki pour voir 3 semaines après que le Loki Wave sortait. C’est comme acheter la PS4 et voir que Sony sort la PS4 Slim 3 semaines après, on se dit qu’on aurait bien gardé nos sous du coup… Enfin bref, passons.

Le Loki est donc un vibromasseur spécifiquement pensé pour le massage prostatique, disais-je.

  • Il dispose de 6/8 modes de vibrations (boutons < et > ) couplés à 8 vitesses de vibration (bouton + et – ).
  • Il est rechargeable et est fourni avec son câble (avec embout propriétaire) et son adaptateur secteur (usb).
  • Il est composé de silicone pour la partie insérable et le frein et d’ABS pour la poignée et les boutons. Il est également étanche tant que la petite languette protégeant la prise de recharge ne bouge pas.
  • Il dispose d’un système de verrouillage spécial « voyage ».
  • Et enfin, il est garanti 1 an plus 10 ans de garantie qualité (en cas de problème, il est remplacé pendant un an et ensuite vous avez droit à 50% sur un autre produit pendant 10 ans).

LELO_Femme-Homme_LOKI_packaging_federal-blue

Utilisation du Loki de Lelo

Une fois un minimum préparé, l’introduction du Loki est plutôt aisée. Il est un peu gros mais il glisse bien donc ça va, il faut juste se détendre. Pour un stimulateur prostatique, je m’attendais à ce qu’il vienne directement appuyer sur ma prostate mais j’ai plutôt été déçu. Il faut dire que sa forme n’est pas vraiment idéale pour cela, il aurait dû être plus recourbé. En plus de cela, il a une furieuse tendance à tourner si je ne le maintiens pas en place. Je suis donc obligé de tenir la poignée en permanence et de la pousser vers l’arrière pour que la pression sur ma prostate se fasse sentir. Et vu que je suis souple comme une porte en plomb, la position n’est pas des plus confortable. D’autant plus que je ne vois absolument pas les boutons dans cette position et que je dois y aller à tâtons pour passer d’un mode ou d’une vitesse à l’autre.
Malgré cela, les vibrations sont très agréables et les modes à intensité et vitesse montante et descendante ont une sérieuse tendance à me mettre dans un état proche de quelque-chose qui ressemble à l’orgasme mais sans y parvenir. Super frustrant quoi. Je pense qu’avec plus de persévérance et une meilleure connaissance de mon corps, je pourrais parvenir à jouir du cul avec ce jouet. Je vous tiens au jus si ça arrive!

Conclusion

La qualité Lelo est encore au rendez-vous même si l’impression d’être face à un de leurs vieux produits ressorti des cartons est là. Je pense que sur quelqu’un qui a plus de bouteille que moi en matière de stimulation prostatique, le Loki peut faire des merveilles et j’ai bien envie de creuser la chose pour arriver à en tirer plus qu’une impression « d’y être presque ».

Ooh de Je Joue : avis complet

Après un premier article de présentation de Ooh, la toute nouvelle gamme de jouets modulables de Je Joue, voici enfin mon avis complet sur ces jouets aux jolies couleurs acidulées.

gamme Ooh

L’embout N°1 : le galet vibrant

Etant donné la similarité dans la forme de l’embout N°1 avec le Siri 2, nous n’avons pas pu nous empêcher de les comparer tous les deux dès la première utilisation. Evidemment, sachant que le Siri 2 est devenu l’outil à orgasme préféré de Cannelle (après moi bien sûr, enfin, je crois…), le N°1 avait bien du soucis à se faire.

Et, effectivement, la première fois, même si elle a trouvé son orgasme « intéressant », Cannelle a trouvé le N°1 un peu faiblard comparé au Siri 2. La deuxième fois, elle a carrément fini par envoyer valser le N°1 pour attraper son Siri 2 pour « se finir ». A la troisième utilisation, par contre, Cannelle a adoré et a confirmé que bien que l’orgasme soit plus lent à obtenir, il dure plus longtemps et est plus intense. Selon elle, le fait que le moteur du Ooh produise des vibrations moins puissantes mais plus profondes fait que le clitoris est moins « anesthésié » ce qui permet de ressentir les effets de l’orgasme plus longtemps. Enfin, c’est ce que j’ai compris, de mon côté, j’ai juste remarqué qu’elle gueulait plus longtemps…

L’embout N°2 : le vibro classique

Alors, celui-là, je vais pas trop m’attarder dessus, il nous a carrément déçu. Les vibrations ne se propagent pas suffisamment, du coup, la main qui manie l’engin est bien vite engourdie mais le bout du jouet, lui, vibre à peine…
Evidemment, si on l’utilise comme un gode vibrant, c’est la partie la plus proche de l’entrée du vagin qui vibrera le plus et c’est donc peut-être un plus mais Cannelle n’utilise jamais ses vibros comme ça donc, pour nous, c’est raté.
Mais nous ne nous sommes pas arrêtés là, en effet, lors de notre visite chez Lovely Sins (notre partenaire sur ce coup-là), le co-gérant, vendeur et donneur de bons conseils, Adnane nous avait fait une démo du produit et nous avait montré que l’on pouvait également utiliser le vibro en l’attrapant par le bout et en utilisant le moteur sur les lèvres et le clitoris. Malheureusement, cela ne marche pas non plus sur Cannelle qui préfère des vibrations plus franches et plus ciblées sur son clitoris. Encore raté.

L’embout N°3 : l’anneau vibrant

Alors pour celui-là, je suis plutôt mitigé. Déjà, Adnane m’avait conseillé de l’enfiler en incluant les testicules et en plaçant le moteur contre le périnée pour plus de sensations. Sauf que quand j’ai voulu l’essayer, seul, lors d’une séance de masturbation, l’anneau s’est avéré serrer beaucoup trop et, en plus de me faire mal, il a donné une couleur bleutée à mon engin qui me plaisait très moyennement (la couleur, pas mon engin). J’ai donc laissé tomber et ai fini ma séance sans utiliser l’anneau. J’avais déjà eu le même soucis avec le Super Soft C-Ring, ça fait donc encore un truc pas adapté à mon gros zizi…

La deuxième fois que j’ai utilisé le N°2, c’était avec Cannelle cette fois et je l’ai placé sans inclure mes bijoux et avec le moteur vers le haut pour que le clitoris de ma douce soit stimulé un maximum. Adnane, encore lui, nous avait dit qu’avec le moteur de Je Joue et grâce a ses vibrations profondes, celles-ci se propageraient à travers Popol. Il nous l’avait démontré en passant ses doigts à travers l’anneau et en nous en faisant sentir le bout (de ses doigts hein!). Sur le coup, nous trouvions la démonstration convaincante mais en situation réelle, nous avons tout de suite déchanté. Ben oui, j’ai pas d’os dans le zizi moi, du coup, les vibrations se propagent tout de suite moins bien!
Cela dit, Cannelle a trouvé les sensations agréables même si elle a regretté que l’anneau réduise la profondeur de pénétration. De mon côté, alors que je pensais que les vibrations et l’anneau auraient un effet retardateur sur mon orgasme, ça a été tout l’inverse et j’ai joui beaucoup plus tôt que d’habitude… Un peu trop intéressantes ces vibrations!

Conclusion

Nous ne sommes donc pas totalement convaincus. Pourtant nous sommes face à un produit de qualité, bien fini, avec un moteur puissant, un joli design, des couleurs acidulées très sympathique, pas très cher pour ce qu’il offre. Le produit idéal quoi!
Mais finalement, est-ce que ce ne serait pas plutôt nous le problème??? Madame a ses petites préférences bien pointues en matière de stimulation par vibrations, Monsieur a le kiki qui se sent oppressé pour un rien et qui fait le sensible dès qu’il y a des vibrations au menu. Comment voulez-vous que l’on donne un avis objectif du coup?

Je pense que malgré qu’ils ne nous aient pas satisfait pleinement, le Ooh et ces embouts sont de très bons produits et sont idéaux comme premier achat puisqu’ils permettent de tester plusieurs types de jouet en un seul achat et pour pas trop cher. Bon, il doit y avoir moyen de trouver moins cher mais comme on dit, on a ce qu’on paie hein!

Fleshlight Vibro Anus Originale : avis complet

Voici donc la suite de mon premier article sur le Fleshlight Vibro Anus Originale où je vous avais donné un premier avis concernant l’utilisation sans vibration de ce masturbateur à gaine lisse.

Préparation du Fleshlight Vibro Anus Originale

Comme je vous le disais, le Fleshlight Vibro Anus Originale est livré avec 3 capsules vibrantes destinées à être insérées dans les emplacements prévus à cet effet sur la gaine du Fleshlight.

Du coup, pour débuter votre séance masturbatoire vibrante, vous devez :

  1. sortir la gaine de votre fleshlight de son boitier
  2. mettre en place les 3 capsules vibrantes
  3. allumer les capsules vibrantes
  4. remettre en place la gaine dans son boitier
  5. réussir à (re)obtenir une érection sans être déconcentré par le bruit (léger) des vibrations et par le fait de savoir que plus vous traînez à bander et plus les piles se vident…

Utilisation du Fleshlight Vibro Anus Originale avec vibrations

Vous avez effectué toutes ces étapes et popol est prêt pour l’aventure? Bien! Mais ne vous attendez pas à une explosion de sensations merveilleuses et inoubliables. En effet, ils ont beau être trois, les mini-moteurs des capsules ont bien du mal à mettre en branle (ha ha!) la masse molle du fleshlight et, au final, les faibles vibrations sont vaguement intéressantes mais n’apportent pas grand chose à la branlette. On est très très loin du Cobra Libre 2 et de ses vibrations orgasmiques. Cela ajouté aux sensations très moyennes de la gaine lisse et on fini par se demander si tout le bazar à faire avant de commencer à jouer en vaut vraiment la peine et si on n’aurait pas mieux fait d’utiliser sa main…

D’autant plus qu’après, il faut encore nettoyer tout le bordel qu’on a fait et donc :

  1. sortir la gaine de son boitier sans s’en mettre partout
  2. retirer les 3 capsules vibrantes sans s’en mettre partout
  3. éteindre les 3 capsules vibrantes sans s’en mettre partout
  4. nettoyer les 3 capsules vibrantes
  5. nettoyer la gaine
  6. nettoyer le boitier

Autant vous dire que mon côté fainéant a vite fait de peser le pour et le contre et en a déduit que la branlette manuelle avait encore de beaux jours devant elle…

Conclusion

Si on fait abstraction du montage/démontage/lavage, on est en face d’un bon produit qui change pas mal de la masturbation manuelle et qui atteint son but : faire jouir. Mais à moins d’avoir une bonne qui est d’accord de s’occuper du nettoyage après, je trouve l’avant et l’après beaucoup trop fastidieux pour que je puisse trouver du plaisir dans l’utilisation de ce produit.

De plus, je trouve que sur ce coup-là, Fleshlight ne s’est pas trop foulé en proposant un système de vibrations rudimentaire et pas du tout au point. C’est vraiment trop demander d’avoir un système qui permettrait d’allumer les 3 capsules en même temps depuis l’extérieur du boitier? Rien que ça, ce serait déjà un très bon point…

Au final, je dirais que ce produit ne me correspond pas, j’aurais surement été plus convaincu par un modèle non vibrant avec une gaine texturée…

Ooh de Je Joue : présentation

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une nouveauté qui m’a été confiée par mes partenaires de la rue des Dames Blanches. Il s’agit d’un produit dont ils ont eu l’exclusivité pour la Belgique (normal, c’est les meilleurs!) : la toute nouvelle gamme de jouets vibrants à forme interchangeable Ooh de la marque Je Joue.

Présentation de la gamme Ooh de Je Joue

gamme Ooh

Comme je l’ai écrit plus haut, Ooh est une gamme de jouets vibrants qui propose plusieurs formes de stimulateurs adaptables sur un seul et même moteur vibrant. C’est un peu la même idée que la fraise du dentiste avec tout ces outils de tortures qui se fixent sur le même moteur pour plus de souffrance avec un investissement moindre. Sauf qu’ici c’est pour le plaisir!

fraises-dentaires

La gamme Ooh se compose donc de plusieurs éléments achetables séparément. Pour le moment, il y a :

Ces éléments sont proposés aux prix de 39,99€ pour le moteur, 19,99€ pour le galet, 34,99€ pour le vibro et 19,99€ pour l’anneau. Ils sont également vendus en 3 packs :

Si vous savez compter, vous remarquez donc qu’il y a moyen d’économiser de 5 à 10€ en prenant les packs…

Le moteur Ooh

Le moteur Ooh propose 3 vitesse de vibration et 2 modes de vibrations « à alternance ». Il est rechargeable via usb avec une prise micro usb standard (prends-en de la graine Lelo!) et est donc fourni avec un câble usb (Aah…) mais sans adaptateur secteur (Ooh…). Il n’est pas étanche comme tel mais une fois assemblé avec un embout, l’ensemble le devient.

Moteur

Il est disponible en blanc et… et ben c’est tout!

Les embouts Ooh

Ils sont réalisés en silicone sain pour le corps et sont proposés chacun en 2 coloris :

  • Hot Pink & Hello Yellow pour le galet
  • Pout Pink & Pink Coral pour le vibro
  • Electric Blue & Cool Aqua pour l’anneau

Vous pouvez voir ce que donnent ces différents coloris sur les images qui illustrent cet article (tavu, j’ai fait ça bien!).
Des couleurs bien fun et acidulées, ça me rappelle la gamme VI-BO de Tenga (qui explore déjà timidement le concept de la modularité d’ailleurs).

Le packaging de la gamme Ooh

Je ne m’attarde habituellement pas trop sur le packaging des produits que je teste parce que, bon, c’est pas avec l’emballage que je prends mon pieds mais avec le produit contenu dedans, mais cette fois-ci, je vais faire une exception. Il faut dire que le(s) packaging(s) de la gamme Ooh se dénotent un peu de ce que j’ai pu voir chez la concurrence. Ici, pas de blister en plastique ou d’écrin en carton mais des pochettes en papier style pochette surprise dans lequel vous retrouvez votre accessoire dans un petit sachet en plastique « satiné » et la notice.

Pour les packs « London », « Vegas » et « Rio », même chose, ils sont présentés dans une grande pochette qui contient les 3 petites pochettes contenant les accessoires.

C’est fun, coloré, on a l’impression d’avoir acheté des bonbons et même si on sait parfaitement ce qu’il y a dedans, on a envie de déballer ses surprises au plus vite!

Premières impressions avant tests sur le terrain

Déjà, j’aime beaucoup le concept. Finalement, à l’intérieur, les jouets sont souvent tous pareil chez un même fabriquant. Regardez Fun Factory, la nouvelle gamme G5 est composée de jouets avec le même moteur à chaque fois, il n’y a que la gaine en silicone qui change, pareil pour les Stronic et, vu leur prix, je serais carrément fan d’un Stronic à gaine interchangeable… Personnellement, j’espère que ce concept va faire des émules et que les autres fabricants vont suivre!

Pour le côté pratique, les embouts s’emboîtent parfaitement sur le moteur et sont faciles à désemboîter. Rien à signaler de ce côté là, ça marche!

Par contre, autant les vibrations me semblent suffisantes sur le galet et l’anneau, autant elles me semblent un peu faiblardes sur l’extrémité du vibro, j’ai l’impression que la propagation n’est pas top mais je ne me prononcerai qu’après les test sur le terrain.

Sinon, petit point sur le packaging, j’ai beau avoir dit plus haut que j’aimais leur design, je trouve leur côté pratique moins convaincant. Déjà, c’est hyper dur d’ouvrir les pochettes sans les déchirer tellement la colle utilisée pour les refermer est forte mais surtout, pour le stockage, c’est pas le top, c’est que ça prend de la place toutes ces pochettes! Ils devraient vendre une boite de rangement avec, ce serait top!

Niveau qualité, on est sur du bon matos. Le silicone est nickel, il est doux, ne colle pas et ne présente pas de défaut. Côté moteur, ça sent la qualité également, rien à redire de ce côté.

Conclusion provisoire

Voilà un produit qui me plait beaucoup de par son concept et sa qualité bien qu’il présente quelques petits défauts. J’ai hâte de voir ce que Je Joue nous réserve pour la suite même si je peux déjà vous dire qu’il y aura du nouveau dans la gamme en 2016…

À très vite pour les tests sur le terrain!


L’avis des collègues

69 Désirs

Fleshlight Vibro Anus Originale : premier avis

Aujourd’hui, je vous parlerai d’un nouveau jouet mais aussi d’un nouveau partenaire. En effet, à la fin du mois de juillet, Fleshlight Store, le spécialiste et revendeur officiel des produits Fleshlight en France m’a proposé un partenariat. Etant tenté depuis un bon moment de tester un produit de la célèbre marque de masturbateurs, j’ai évidemment accepté. Ils m’ont donc demandé quels produits j’aimerais testé et, face au nombre de possibilités de leur catalogue, je les ai laissé choisir tout en précisant que j’avais un faible pour les orifices de ces dames les moins lisses et que Cannelle n’aimait pas trop l’idée de me voir fourrer mon zizi dans un moulage des attributs féminins d’une autre femme. Adieu anus de Stoya donc… 😥

Ils m’ont finalement proposé le Fleshlight Vibro Anus Originale et c’est dans un colis neutre et discret que j’ai reçu mon tout premier Fleshlight.

Présentation du Fleshlight Vibro Anus Originale

flvibroanus

Fleshlight Vibro Anus Originale, voilà un nom qu’il est long! Décomposons tout ça :

Fleshlight :
Bon, je ne vous présenterai pas les produits Fleshlight qui sont mondialement connus, déjà parce que je suis un gros fainéant et ensuite parce que je crois bien que tout le monde les connait déjà, non?

Fleshlight

Vibro :
Il s’agit ici en fait d’un Fleshlight classique dont la gaine spéciale comporte 3 emplacements destinés à y glisser 3 capsules vibrantes livrées avec et présentées chacune dans un blister individuel. Chaque capsule contient déjà 3 piles de type LR44 et vous recevez en plus une plaquette de 10 piles de rechange, elle est pas belle la vie?
Le boitier, quant à lui, ne me parait pas différent des autres Fleshlight mis à part qu’il comporte la mention « Vibro ».

Anus :
Pas besoin de vous faire un dessin je crois…

Une petite praline?

Une petite praline?

Originale :
Ce mot désigne la texture interne de la gaine, la partie qui procure les sensations donc. Ici, pas vraiment de texture en fait, c’est lisse. Le choix idéal pour les longues séances de jeu.

Déballage du Fleshlight Vibro Anus Originale

Avant de vous parler de ma première utilisation, je vais vous parler du déballage du Fleshlight Vibro Anus Originale et de sa découverte.

Ma première impression, au moment où le type de la poste me l’a remis a été : « Oufti, qu’c’est lourd! ». En effet, même une fois retirée de son l’emballage, la bête pèse son poids : 710 grammes. A ce moment-là, j’espérais que je n’allais pas trop me fatiguer le bras avec c’te machin!

Je ne vous parlerai pas de l’emballage du produit puisque j’ai reçu une version « bulk » qui n’en comporte donc pas. J’ai reçu mon fleshlight directement dans la boite en carton du colis avec les capsules vibrantes, piles et échantillons de lubrifiant dans un petit sachet à part. C’est pas plus mal, ça me fera du brol en moins.

Ma réaction en ouvrant le couvercle du boitier pour la première fois a été : « Outch, c’est censé être un anus ça? ». Faut dire qu’on est loin d’un vrai anus. On dirait qu’ils ont voulu imiter les petits plis délicats d’un véritable « bouton de rose » mais là, ça ressemble plutôt à des gros poils tout collés. Je me demande presque si je n’aurais pas préféré l’orifice « neutre »…

Anus zoom

Pas glop…

Première utilisation du Fleshlight Vibro Anus Originale

J’ai utilisé mon Fleshlight Vibro Anus Originale pour la première fois en compagnie de Cannelle qui, pendant ce temps-là, se faisait plaisir avec l’ami Paul. Pour une première fois, j’ai voulu tester mon nouveau jouet sans les vibrations et n’ai donc pas mis en place les capsules vibrantes fournies. D’autant plus que ces machins ont l’air bien chiants à placer!

Je dois vous avouer que j’ai été plutôt déçu par cette première fois. Il est certain que c’est à mettre sur le compte de la texture lisse de la gaine que j’ai reçue mais les sensations sont loin d’être intéressantes. De plus, le couvercle du fond qui est censé permettre de varier l’aspiration n’est pas étanche en position fermée ce qui empêche d’avoir un effet de succion convainquant.

Cannelle de son côté a qualifié de « glauque » de me voir pénétrer un faux anus, même mal imité…

Mais la partie la moins glamour reste « l’après ». En effet, juste après avoir joui, j’ai retourné l’engin pour ne pas répandre ma semence dans les draps et j’ai alors constaté que l’opération était un échec puisque mes petits gars s’étaient fait la malle par l’ouverture du couvercle arrière et se répandaient sur la coque de mon Fleshlight. Y en avait PARTOUT! Enfin, heureusement que je m’appelle pas Peter North!

Du coup, pas super convaincu par cette première expérience mais j’attend de tester mon nouveau jouet avec les vibrations pour donner un avis définitif.


Petite surprise de fin d’article (pour ceux qui ont lu jusqu’au bout) : vous pouvez bénéficier de 10% de réduction sur le site de mon partenaire Fleshlight Store en utilisant le code TOUCO10 ! On dit merci Fleshlight Store!


Suite de l’article ici.

Le Patchy Paul G5 de Fun Factory

Et voici encore un article qui a bien traîné à être publié : le test du Patchy Paul G5 de Fun Factory sponsorisé par mon partenaire Espace Plaisir. Et tant que j’y suis (même si c’est un peu tard), j’en profite pour vous signaler que, jusqu’à la fin du mois d’août, pour toute commande passée sur EspacePlaisir.fr, un vibromasseur gold d’une valeur de 14,90 euros vous est gracieusement offert. Il suffit d’insérer le code PLAISIRETE dans le panier pour bénéficier de cette offre.
ban_page_produit

Présentation de Patchy Paul G5

Le Patchy Paul G5 est, comme son nom l’indique, la 5ème génération d’un des produits les plus emblématiques (et, si je me souviens bien, un des premiers produits) proposés par Fun Factory. Il est de ces produits de la marque qui justifient le mot « fun » dans leur nom.

Le Patchy Paul est disponible en 3 couleurs : Rose Lombric, Rouge Lombric avec coup de soleil et Vert Chenille

Le Patchy Paul est disponible en 3 couleurs : Rose Lombric, Rouge Lombric avec coup de soleil et Vert Chenille

Comme vous pouvez le voir sur les photos, il dispose d’un corps annelé en forme de chenille avec un nez protubérant destiné à stimuler le point G. Ce que vous ne pouvez pas voir sur les photos par contre, c’est qu’il dispose d’un moteur à basse fréquence qui permet des vibrations « profondes » qui se propagent donc mieux dans le corps qu’avec un moteur classique. De plus, son corps à lui est réalisé dans un silicone souple qui permet aux vibrations d’être mieux réparties sur sa surface mais aussi de mieux épouser les formes de son utilisatrice/teur.

Il est rechargeable avec le système Click’N’Charge bien connu de la marque et il est étanche.

Il possède 6 vitesses de vibration exploitées par 12 programmes : 6 programmes simples de vibration continue et 6 autres programmes à intervalles irréguliers, le tout se commandant via les boutons + et -. Le troisième bouton, le bouton FUN sert interrupteur on/off.

Utilisation du Patchy Paul G5

L’ami Paul nous a déjà rejoint quelques-fois sous la couette depuis que nous l’avons. Il a même été utilisé le soir même de son arrivée chez nous, chose plutôt rare. Dès sa sortie de la boîte, Cannelle a trouvé la couleur de celui-ci plutôt dégueu mais a vite changé d’avis en découvrant sa petite bouille sympathique. Paul est censé être un ver de terre ou une chenille mais moi, il me fait plus penser à un petit dinosaure, plus dans le genre de Denver que de l’Indominus Rex . Du coup, le vert lui va plutôt bien…

Patchy Paul

Ver ou dinosaure, Paul est vite devenu l’ami (et bien plus encore) de Cannelle. En effet, bien que la première utilisation n’ait pas été très convaincante, il s’est montré très efficace par après pour la faire jouir à tous les coups, ceci surtout grâce à ses vibrations puissantes et profondes. Sa poignée se montre très pratique pour le manipuler et la forme de son nez est idéale pour stimuler le clitoris et les lèvres, que ce soit à l’endroit ou tête à l’envers. De plus, le voir avec ses petits yeux pleins de malice et son sourire coquin en train de brouter le minou de Madame rajoute à chaque fois un côté rigolo à l’action…

Pour ma part, j’ai bien envie d’inviter notre ami vert à venir faire vibrer son petit nez contre mon point P mais j’ai peur qu’il n’ait peur du noir…

Conclusion

Un vibromasseur puissant et fun, la quintessence de l’esprit Fun Factory. Nous recommandons!


L’avis des collègues

69 DésirsLovely PleasureObjets de Plaisir